Que nous apprend l’épopée de Gilgamesh sur les villes de l’Orient ancien ?

Site archéologique de l’ancienne ville d’Uruk

Présentation : L’épopée de Gilgamish est une légende, mais quelle valeur accorder aux informations qu’elle nous donne sur la vie dans la Mésopotamie il y a 5000 ans ?

Pour vérifier les informations que nous donne cette légende, nous devons utiliser l’archéologie. À l’aide de cette science qui fouille les traces du passé, il est désormais possible de reconstituer en images de synthèse les villes du passé.

En classe : – la première activité a porté sur la naissance de l’écriture pour rappeler comment sont nées les premières écritures. Dans cette vidéo, on voit comment on est passé d’une première écriture pictographique (en forme de dessins), vers -3000, à une écriture syllabique (utilisant un alphabet), vers -1300.


– la seconde vidéo nous montre que les techniques modernes de l’archéologie permettent de reconstituer virtuellement la forme des villes de Mésopotamie. Les fleuves étaient plus puissants, la terre y était plus fertile et les villes déjà immenses. Au final on se rend compte que la ville d’Uruk décrite dans la légende de Gilgamesh était bien comme cela nous est raconté !


– la troisième vidéo nous plonge au coeur de la vie quotidienne des habitants de la ville


– enfin, la quatrième vidéo nous apprend que les villes de Mésopotamie faisaient du commerce avec le reste de l’orient ancien (Liban, Égypte …)


Fiche de la séance 2

L’épopée de Gilgamesh – la légende de l’homme qui ne voulait pas mourir

Gilgamesh, masque funéraire (British Museum)
Merci à mon collègue de Manosque, Vincent Mespoulet pour le travail qu’il a réalisé au sujet de la Mésopotamie et dont j’ai repris ici le déroulement.

Présentation : Aujourd’hui, c’est notre première séance d’histoire au collège. Chouette ! (si, si, tout le monde est content). Alors, commençons l’Histoire … par une belle histoire !

L’Histoire naît avec l’écriture dans la région de Mésopotamie, au Moyen-Orient, il y a plus de 5000 ans, vers 3500 avant Jésus-Christ. Mais il est souvent bien difficile de faire la part des choses entre la réalité et les mythes, entre ce que vivaient les habitants à cette époque et les histoires qu’ils se racontaient.

Pourtant, connaître les histoires et les croyances des gens du passé, c’est aussi un peu apprendre à les connaître. Il suffit de nous regarder de plus près : savoir que Cindy en 6ème Z lit tel livre ou que Selma en 4ème W a vu tel film, cela me permet de mieux la connaitre et même de mieux la comprendre. Et bien, c’est la même chose dans le passé : connaître les mythes, c’est-à-dire les histoires des héros et des dieux qui se racontaient en Mésopotamie et ailleurs, cela me permet de mieux connaître ces gens.

En classe : – Nous avons d’abord localisé la Mésopotamie à partir d’une animation

Miniature

– Puis nous avons visionné une vidéo sur l’épopée de Gilgamesh

– Il ne reste plus qu’à raconter cette histoire pour le prochain cours.

L’Empereur romain

Rome devient un empire lorsque le Sénat donne à Octave le titre d' »Auguste » et lui confie tous les pouvoirs en 27 av. JC.

Pour comprendre les pouvoirs et la puissance de l’empereur romain au Ier-IIè s., nous allons partir de deux empereurs : Auguste (qui régna de 27 av. JC à 14 ap. JC) et Trajan (98-117).

Le travail qui suit a été réalisé par Marie Desmares, collège Cousteau (Séné, 56). Merci.

Complétez la fiche de travail suivante à l’aide du diaporama. Faites-le intelligemment, essayez de répondre aux questions avant de regarder les réponses.

Comment Rome est-elle devenue un Empire ? Un précurseur nommé César (3)

Activité 3 : comment la statue de César s’est-elle retrouvée dans le Rhône ?

Cette question n’est pas si anecdotique que cela. Si on n’a retrouvé aucune statue de César de son vivant, c’est peut-être lié à la fin tragique qu’a connu César : il a été assassiné en 44 av. JC

Voici la version drôle de cet événement (par deux spécialistes de l’histoire romaine … et de la caricature). Cliquez sur l’image pour aller sur le blog des auteurs http://dessinatusanticus.blogspot.com/2009/02/lassassinat-de-jules-cesar.html

et voici la version sérieuse (on n’est pas là pour rigoler) http://seteblog.over-blog.com/article-21920835.html

3ème hypothèse : la puissance de César aurait déplu à ses rivaux qui l’ont fait assassiner et qui ont voulu l’effacer des mémoires.

Activité 4 : César a-t-il créé l’Empire romain ?

Alors, la question que tout le monde se pose reste ouverte :

– Oui, car il a conquis de vastes territoires (en Gaule et jusqu’en Bretagne, notamment) et qu’il a obtenu tous les pouvoirs du Sénat qui l’a nommé dictateur à vie ;

– Non, car le Sénat contrôlait ses actions … et l’a fait assassiner quand il a pris trop de pouvoir. D’ailleurs le titre d’imperator ne doit pas nous tromper : cela se traduit par « empereur » pour nous, mais veut dire « général qui a reçu le triomphe » ‘le triomphe étant la cérémonie pour remercier les dieux qui ont donné la victoire à Rome).

Comme souvent en histoire, la réponse n’est pas simple. Si César n’est pas vraiment le premier empereur, on peut dire qu’il a ouvert la voie. Car sa mort ne solutionne rien : les généraux romains vont continuer à se disputer pour contrôler les conquêtes de leurs armées. Et c’est finalement Octave, neveu et fils adoptif de César, qui sortira vainqueur de ces guerres civiles en battant Marc-Antoine en 31 av. JC. C’est lui le premier empereur … mais c’est une autre histoire !

Comment Rome est-elle devenue un Empire ? un précurseur nommé César (2)

Objectif : – à travers l’exemple de la Guerre des Gaules menées par César, je comprends comment les conquêtes romaines ont donné naissance à un Empire

– je découvre les sources qui permettent de connaître César, Vercingétorix et la bataille d’Alésia (52 av. JC)

Activité 2 : pourquoi César est-il si important ?

C’est la seconde question que l’on peut se poser. Pour cela, regardons cette vidéo visible sur www.lesite.tv et qui nous décris le parcours de César, la bataille qu’il mena contre le gaulois Vercingétorix à Alésia en 52 av. JC et la gloire qu’il en retira.

http://www.lesite.tv/videotheque/0264.0321.00-imagerie-dhistoire-jules-cesar

Dans un premier temps, nous avons cherché à comprendre par quels types de documents nous racontent la carrière de César et la bataille d’Alésia, à partir du questionnaire suivant (questions en italique)

1. Relevez dans le film les quatre types d’images ou de documents qui nous racontent la victoire de César sur Vercingétorix et complétez le tableau suivant.

type d’image et de documents / de quand datent-ils

– un tableau de Lionel Royer, peint en 1899, qui montre Vercingétorix qui se rend et jette ses armes aux pieds de César

– des maquettes reconstituant les fortifications des Guerres des Gaules et le triomphe de César en 46 av. JC, réalisées au XIXème siècle

– un peplum, c’est-à-dire un film de fiction sur l’Antiquité, appelé « Jules César, le conquérant de la Gaule », réalisé en 1962.

– un bas-relief (sculpture), daté du Ier siècle av. JC, sur laquelle figure les groupes de personnes qui participaient au triomphe de César.

2. Quels sont les documents et les images qui sont les plus proches de la période de César et de Vercingétorix ?

Parmi ces 4 documents, le plus ancien et le plus proche de César est le bas-relief : c’est une source directe pour connaître la vie de César. Les autres ne sont que des reconstitutions ou des créations artistiques : ce ne sont pas des sources pour connaître la vie de César.

3. Ces documents sont-ils suffisants pour connaître les événements de la guerre des Gaules ? Existe-t-il d’autres documents que les historiens utilisent pour connaître et raconter l’histoire ?

Pour connaître la vie de César et les événements de la guerre des Gaules, on a le récit que César a rédigé lui-même, La Guerre des Gaules, où il raconte les événements, en mettant en évidence son rôle et ses choix. Des fouilles archéologiques sur le site de la bataille d’Alésia (aujourd’hui Alise-Sainte-Reine, en Bourgogne) ont permis de retrouver les détails de la bataille telle que César la décrit.

Conclusion : la bataille d’Alésia en 52 av. JC est une bataille décisive de la Guerre des Gaules que César mena pendant 7 ans (58-52 av. JC). Grâce à l’art des fortifications, l’armée romaine a réussi à ne pas être encerclée par les Gaulois. Mais il ne faut pas imaginer tous les Gaulois unis derrière un chef unique, Vercingétorix. Cette image est fausse : les Gaulois étaient divisés et c’est en grande partie pour cela que César a vaincu Vercingétorix

2ème hypothèse : la statue de César à Arles aurait ainsi été réalisée en l’honneur de César, grand conquérant des Gaules et génie militaire ?