Comment Rome est-elle devenue un Empire ? Un précurseur nommé César (3)

Activité 3 : comment la statue de César s’est-elle retrouvée dans le Rhône ?

Cette question n’est pas si anecdotique que cela. Si on n’a retrouvé aucune statue de César de son vivant, c’est peut-être lié à la fin tragique qu’a connu César : il a été assassiné en 44 av. JC

Voici la version drôle de cet événement (par deux spécialistes de l’histoire romaine … et de la caricature). Cliquez sur l’image pour aller sur le blog des auteurs http://dessinatusanticus.blogspot.com/2009/02/lassassinat-de-jules-cesar.html

et voici la version sérieuse (on n’est pas là pour rigoler) http://seteblog.over-blog.com/article-21920835.html

3ème hypothèse : la puissance de César aurait déplu à ses rivaux qui l’ont fait assassiner et qui ont voulu l’effacer des mémoires.

Activité 4 : César a-t-il créé l’Empire romain ?

Alors, la question que tout le monde se pose reste ouverte :

– Oui, car il a conquis de vastes territoires (en Gaule et jusqu’en Bretagne, notamment) et qu’il a obtenu tous les pouvoirs du Sénat qui l’a nommé dictateur à vie ;

– Non, car le Sénat contrôlait ses actions … et l’a fait assassiner quand il a pris trop de pouvoir. D’ailleurs le titre d’imperator ne doit pas nous tromper : cela se traduit par « empereur » pour nous, mais veut dire « général qui a reçu le triomphe » ‘le triomphe étant la cérémonie pour remercier les dieux qui ont donné la victoire à Rome).

Comme souvent en histoire, la réponse n’est pas simple. Si César n’est pas vraiment le premier empereur, on peut dire qu’il a ouvert la voie. Car sa mort ne solutionne rien : les généraux romains vont continuer à se disputer pour contrôler les conquêtes de leurs armées. Et c’est finalement Octave, neveu et fils adoptif de César, qui sortira vainqueur de ces guerres civiles en battant Marc-Antoine en 31 av. JC. C’est lui le premier empereur … mais c’est une autre histoire !

Publicités

Comment Rome est-elle devenue un Empire ? un précurseur nommé César (2)

Objectif : – à travers l’exemple de la Guerre des Gaules menées par César, je comprends comment les conquêtes romaines ont donné naissance à un Empire

– je découvre les sources qui permettent de connaître César, Vercingétorix et la bataille d’Alésia (52 av. JC)

Activité 2 : pourquoi César est-il si important ?

C’est la seconde question que l’on peut se poser. Pour cela, regardons cette vidéo visible sur www.lesite.tv et qui nous décris le parcours de César, la bataille qu’il mena contre le gaulois Vercingétorix à Alésia en 52 av. JC et la gloire qu’il en retira.

http://www.lesite.tv/videotheque/0264.0321.00-imagerie-dhistoire-jules-cesar

Dans un premier temps, nous avons cherché à comprendre par quels types de documents nous racontent la carrière de César et la bataille d’Alésia, à partir du questionnaire suivant (questions en italique)

1. Relevez dans le film les quatre types d’images ou de documents qui nous racontent la victoire de César sur Vercingétorix et complétez le tableau suivant.

type d’image et de documents / de quand datent-ils

– un tableau de Lionel Royer, peint en 1899, qui montre Vercingétorix qui se rend et jette ses armes aux pieds de César

– des maquettes reconstituant les fortifications des Guerres des Gaules et le triomphe de César en 46 av. JC, réalisées au XIXème siècle

– un peplum, c’est-à-dire un film de fiction sur l’Antiquité, appelé « Jules César, le conquérant de la Gaule », réalisé en 1962.

– un bas-relief (sculpture), daté du Ier siècle av. JC, sur laquelle figure les groupes de personnes qui participaient au triomphe de César.

2. Quels sont les documents et les images qui sont les plus proches de la période de César et de Vercingétorix ?

Parmi ces 4 documents, le plus ancien et le plus proche de César est le bas-relief : c’est une source directe pour connaître la vie de César. Les autres ne sont que des reconstitutions ou des créations artistiques : ce ne sont pas des sources pour connaître la vie de César.

3. Ces documents sont-ils suffisants pour connaître les événements de la guerre des Gaules ? Existe-t-il d’autres documents que les historiens utilisent pour connaître et raconter l’histoire ?

Pour connaître la vie de César et les événements de la guerre des Gaules, on a le récit que César a rédigé lui-même, La Guerre des Gaules, où il raconte les événements, en mettant en évidence son rôle et ses choix. Des fouilles archéologiques sur le site de la bataille d’Alésia (aujourd’hui Alise-Sainte-Reine, en Bourgogne) ont permis de retrouver les détails de la bataille telle que César la décrit.

Conclusion : la bataille d’Alésia en 52 av. JC est une bataille décisive de la Guerre des Gaules que César mena pendant 7 ans (58-52 av. JC). Grâce à l’art des fortifications, l’armée romaine a réussi à ne pas être encerclée par les Gaulois. Mais il ne faut pas imaginer tous les Gaulois unis derrière un chef unique, Vercingétorix. Cette image est fausse : les Gaulois étaient divisés et c’est en grande partie pour cela que César a vaincu Vercingétorix

2ème hypothèse : la statue de César à Arles aurait ainsi été réalisée en l’honneur de César, grand conquérant des Gaules et génie militaire ?

Comment Rome est-elle devenue un Empire ? Un précurseur nommé César (1)

Objectif : – je comprends la notion d’Empire

– je découvre le rôle de Jules César dans la naissance de l’Empire romain, à travers l’exemple de la Guerre des Gaules

Un Empire, cela peut se définir simplement en deux idées :

  1. C’est un vaste territoire, il faut donc avoir fait des conquêtes
  2. À sa tête, on trouve un homme qui dirige ces territoires : l’Empereur.

Jules César, le plus célèbre des Romains, n’a jamais été empereur ! … Et pourtant, on peut le considérer comme l’un des grands personnages qui vont faire naître l’Empire romain.

C’est cette situation étonnante que l’on va essayer d’éclaircir en classe.

Le travail qui suit a été réalisé à partir d’un cours proposé par Emmanuel Grange, collègue d’histoire-géographie à Firminy (42) que l’on peut trouver sur son blog « la p@sserelle ».

Pour cela, partons d’un objet trouvé par des archéologues à Arles en 2007 : un buste de César. On en avait des dizaines, mais jamais on en avait découvert un qui avait été sculpté de son vivant !

On va se poser trois questions au sujet de ce buste :

  1. Pourquoi à Arles ? (quelle est l’importance de cette ville en Gaule ?)
  2. Pourquoi César ? (quelle est l’importance de cet homme, surtout ici ?)
  3. Pourquoi dans le Rhône ? (comment ce buste s’est-il retrouvé là ?)

Nous allons tenter d’y répondre et de formuler des hypothèses au sujet de ce buste.

Activité 1 : pourquoi à Arles ?

Tout d’abord, localisons Arles avec Google Maps


À partir de la carte 1 p. 90 (question 2) et d’une carte des conquêtes romaines, on apprend qu’au IIème et Ier siècle av. JC, les Romains ont conquis les territoires situés autour de la Méditerranée, de l’Espagne à la Grèce et à l’Egypte.

Pour contrôler ces territoires, il les ont organisés en province romaine et y ont fondé des colonies, des villes peuplées d’anciens soldats romains.

Arles (Arelate en latin) est ainsi une colonie fondée par Jules César en 46 av. JC, dans la province de la Narbonnaise. César voulait ainsi créer un grand port à l’embouchure du Rhône pour faire concurrence à Massilia (Marseille), la grande cité voisine fondée par les Grecs qui n’acceptait pas la domination romaine.

1ère hypothèse : on peut penser que le buste de César a été sculpté à Arles en l’honneur de César, le fondateur de la Cité

Comment installer le manuel numérique d’histoire-géographie en 6ème ?

Les manuels numériques d’histoire-géographie 6ème sont enfin disponibles. Contrairement à ce que nous pensions, l’éditeur ne nous propose qu’une version téléchargeable et non un CD-rom d’installationCela se justifie par leur crainte de voir se multiplier les copies illégales. Belle occasion de rappeler à tous les règles du droit d’auteur … Même si cela complexifie un peu la mise en place du manuel numérique car il faut que vous disposiez d’une connexion à internet pour télécharger le manuel.

Pour démarrer l’installation, rendez-vous sur le Kiosque Numérique de l’éducation http://www.kiosque-edu.com/  et connectez-vous avec le login et le mot de passe fourni.

Mme Rajalu, en français, et moi-même avons testé la mise en place en suivant la procédure ci-dessous. Il n’y a aucune difficulté si l’on respecte bien les étapes. Toutefois, n’hésitez pas à me contacter en cas de problème via le blog ou l’adresse courriel que je vous ai indiqué dans le carnet de correspondance.

Toute la procédure à suivre est décrite dans le manuel d’installation consultable en bas de cet article (attention, l’interface graphique a un peu changé)

Il est absolument nécessaire que la mise en place de ce manuel se fasse sous la responsabilité d’un adulte.

Pour commencer l’installation du manuel numérique, vous devez vous munir du login (nom d’utilisateur) et du mot de passe remis individuellement dans le carnet de correspondance. Ils doivent vous permettre de franchir les étapes sans encombre.

Vous avez le droit de faire une copie de votre manuel numérique sur une clé USB (il semble que cela fonctionne également sur une carte mémoire, mais pas sur un disque dur externe, ni sur un CD/DVD enregistrable).

Bonne installation … et bonne découverte du manuel (qui s’avère très enrichi en documents interactifs).

L’organisation de la République romaine – Une journée d’élection

Objectifs : – je décris la journée d’un citoyen romain un jour d’élections à Rome / j’explique les inégalités entre les citoyens romains / je comprends le fonctionnement de la République romaine
En 509 av. JC, Rome devient une République : les rois sont chassés. Désormais, c’est le peuple qui choisit ses dirigeants (ses magistrats : les principaux sont les consuls) par un système d’élections. Mais contrairement à Athènes, les citoyens romains ne sont pas égaux : les plus riches, les patriciens, ont en fait le pouvoir car leur vote compte davantage et qu’ils sont les seuls à pouvoir être candidats à la plupart des postes. Le petit peuple, les plébéiens, votent donc rarement et participent peu à la vie politique.

Document de travail : un livret Didapage (réalisé par M. Perron du collège M. Maupas de Vire) où tu suis un citoyen romain un jour d’élection.
Consigne finale :

Les origines de Rome : entre mythes et histoire

Objectifs : – Je sais raconter la fondation légendaire de Rome

– J’explique ce que l’on sait de l’origine de Rome grâce à l’archéologie

Je comprends pourquoi les auteurs latins du Ier siècle av. JC (Tite-Live, Virgile) ont raconté les légendes des origines de Rome

– Je sais placer dans le temps la fondation de Rome (VIIIème s. av. JC) / le siècle où vécut Jules César (Ier s. av. JC) / le premier empereur Auguste (-27 à 14)

Présentation : Quand apparaît Rome ? Facile. Les Romains nous ont laissé une date très précise : en 753 avant JC, Romulus fonde la cité des Romains … enfin, c’est ce que nous disent les auteurs romains qui ont vécu bien longtemps après lui, comme Tite-Live, qui écrivit une Histoire Romaine au début du Ier siècle. Et comme c’est le cas dans la fondation des cités, la fondation de Rome est entourée de légendes. D’ailleurs, si on suit Virgile, un poète latin du Ier siècle avant JC, l’ancêtre des Romains serait un Troyen, le héros Énée. Virgile lui a consacré un long poème, l’Énéide. Il raconte qu’après un long et périlleux voyage en Méditerranée, Énée serait venu s’installer au centre de l’Italie, dans la région du Latium. Quant aux légendes qui entourent Romulus et son frère jumeau Rémus, elles sont nombreuses.

En voici quelques exemples mis en image par des élèves de 6ème avec Frédéric Chauvreau, professeur en Arts Plastiques au collège Jacques Prévert des Arcs-sur-Argens (Var), en 2007-2008.
Vodpod videos no longer available.

more about « Les Arcs plastiques: Romulus et Rémus« , posted with vodpod

Maintenant, que nous apprend l’archéologie sur la véritable origine de Rome ? On continue à faire des fouilles sur le Palatin, l’une des sept collines de Rome : c’est là qu’on a trouvé les plus anciennes traces de vie sur le site de Rome … Et pour une fois, l’archéologie semble donner raison à la légende. On a retrouvé des « remparts » et des maisons qui dateraient des années 750-730 avant JC.

La cloaca maxime : vestige du système d'égoût réalisé sous le roi étrusque Tarquin le Superbe (VIème s. av. JC)

Alors les légendes disent vraies ? N’allons pas trop vite : rien n’indique qu’il y avait parmi les habitants de Rome à cette époque un dénommé Romulus. D’ailleurs, les premiers rois dont on a trouvé la trace à Rome … ne sont pas romains ! Ce sont des rois étrusques, un peuple qui dominait l’Italie du Nord au VIIème-Vème siècle avant JC qui dirigent Rome et y font de grands travaux. C’est notamment le roi Tarquin l’Ancien qui aurait fait assécher le marais entre les collines et le fleuve du Tibre, grâce à un système d’égoût pour évacuer l’eau (le Cloaca Maxima), ce qui a permis le développement de la ville.

On est donc dans le doute (c’est toujours le cas avec l’histoire !). Par contre, on peut se poser une question. Que des auteurs comme Virgile et Tite-Live nous aient raconté de « belles » légendes au Ier siècle avant et après JC, est-ce que ça a une signification ? Je m’explique : intéressons-nous à l’époque où vivent ces deux auteurs grâce à la frise chronologique. Ils vivent à une période où Rome qui était une cité, donc dirigée par les citoyens, devient un Empire, un vaste territoire dirigé par un seul homme l’empereur. Jules César a notamment agrandi les territoires de Rome dans les années 60-50 avant JC et son fils adoptif, Auguste, s’est fait proclamer empereur de Rome en 27 avant JC. Or que nous racontent Virgile et Tite-Live ? Et bien si l’on suit l’arbre généalogique de Jules César (et donc d’Auguste), il est de la famille de Iulia, des descendants directs d’Énée. Comme par hasard, les maîtres de Rome à cette époque sont de la même famille que les fondateurs de Rome ! Ainsi, en nous racontant les origines de Rome de cette façon, nos auteurs latins valorisent les dirigeants de leur époque … ça tombe bien, ce sont leurs amis !

Conclusion. Difficile de savoir quand est vraiment née Rome. Au VIIIème siècle avant JC, une petite cité de paysans apparaît, c’est sûr. Mais pour ce qui est des légendes d’Enée et de Romulus, on ne saura jamais la part de vrai. Ce qui est certain par contre, c’est que ces légendes servent la gloire de Jules César, d’abord, puis d’Auguste ensuite, à un moment où ils doivent justifier auprès des Romains pourquoi ils contrôlent tous les pouvoirs. Mais qui oserait s’opposer à des descendants des dieux …

En classe : – nous avons dans un premier temps comparé les informations données par les légendes et celles données par l’archéologie sur l’origine de Rome (dossier p. 84-85) ;

– puis nous avons cherché à connaître les auteurs qui ont raconté l’origine de Rome et comprendre à quelle époque ils vivaient ;

– le bilan de ce travail est résumé dans la fiche suivante

Un débat à l’Ecclesia des Athéniens

Objectifs : – je raconte le déroulement d’un débat à l’Ecclesia / j’explique le fonctionnement de la démocratie d’Athènes.

En 428 av. JC, Mytilène, cité alliée d’Athènes dans la Ligue de Délos, se révolte car les Mytiléniens ne veulent pas livrer aux Athéniens les navires de guerre qu’ils réclament.

Après avoir envoyé une expédition et vaincu Mytilène, les citoyens Athéniens se réunissent pour débattre sur le sort de ses habitants. Faut-il les punir sévèrement comme le propose Cléon ? Ou bien doit-on leur donner une chance de se racheter comme le dit Diodote ?

C’est ainsi que fonctionne la démocratie à Athènes, au cours de débat à l’Ecclesia (l’assemblée des Citoyens) où l’on discute des questions importantes pour la cité.

En classe : le travail effectué en classe a été créé par Marie Desmares, professeur d’histoire-géographie au collège Cousteau (Séné, 56 ; site web http://lewebpedagogique.com/mariedesmares/).